e-tissage

traitements d'information & outils numériques
pour êtres humains

Logiciel / Application

à propos d’un logiciel, d’une application

Evernote: extension de mémoire pour cerveau humain

Mais ou est donc passé ce lien ? Je le cherche partout.

Voyons les favoris du navigateur … mmm … non, pas là… à moins qu’il ne soit bien dans mes favoris, mais … sur mon autre ordinateur! celui du bureau ( ou du salon ) … il pourrait aussi être dans mon mail … ou dans mon smartphone … ou…

Où est donc passé ce lien ? Il va me rendre fou !

… à moins que je ne l’ai soigneusement rangé dans le document en préparation. Dans ce cas c’est sur le disque dur qu’il faut chercher… mmm … celui du bureau ou celui du salon ? …

Veux tu venir ici, Je ne le répéterai pas !
Veux-tu venir ici, Mmmmm, sale bête va!…

En ces temps d’infobésité, la difficulté n’est pas seulement les quantités phénoménales d’informations auxquelles nous avons accès: notes personnelles, emails, contacts, documents sur PC ou liens renvoyant à des documents en ligne… La difficulté pour gérer nos informations provient aussi de la multiplication des outils et donc des emplacements où peut se trouver l’information recherchée. Evernote est une application qui permet de regrouper en un seul emplacement, à la fois tous types de fichiers numériques (texte, image, son, viédo), mais aussi des liens vers le web et des notes. Grâce à sa présence sous forme d’application sur différents appareils (PC, smartphone, tablette – Windows, Mac, iOS, Android, Blackberry, Windows Phone ), et aussi sur le web, par l’intermédiaire d’une interface synchronisée, le tout est aisément accessible depuis n’importe où. Lire la suite »

Véronique Gendner

10 mai, 2012 at 11:45

Google à tout faire

Un prix à convertir en euro ? un calcul à faire, là maintenant, tout de suite, alors que vous êtes en train de naviguer sur internet ?

Et bien demandez donc à Google! Mais non, pas pour qu’il vous trouve un site de conversion de devise!
Demandez-le lui directement Lire la suite »

Véronique Gendner

2 décembre, 2009 at 5:27